samedi 12 novembre 2011

déjà lu !

Auteur : David Gibbins
Editeur : Pocket

Synopsis:
Réduits en esclavage à la suite de la défaite de Carrhae, Lucinius et une partie de la XVe légion sont parvenus à s'enfuir. Un périple de plus de trente ans a conduit une poignée de survivants aux limites de ce qui fut l'empire d'Alexandre. Lucinius veut revoir Rome et son fils. Les autres rêvent des richesses du tombeau de Shi Huangdi. Leurs chemins se séparent et, avec eux, les deux parties du Joyau Céleste qui, réunies, donnent l'immortalité. Les guerriers-tigres sont déterminés à s'en emparer. Plus de 2 000 ans se sont écoulés, Jack Howard, archéologue, marche sur les traces de Lucinius... (Amazon.fr)

Ce que j'en pense: J'ai poursuivi avec bonheur le périple de Jack, Kathya, Costa et les autres. cette fois-ci, direction L'Inde et la Chine mais toujours sur les traces des romains. J'ai été particulièrement remuée lors du sacrifice... J'avoue que lire les atrocités faites aux personnes et particulièrement aux enfants n'est pas trop mon "truc".
Pour les personnages, on découvre un peu plus la vie de Jack et ses aspirations pour le futur. Kathya semble en faire parti, tout du moins en ce qui concerne l'archéologue.
La fin nous laisse comme d'habitude sur notre faim puisque l'un des credo de D. Gibbins est justement de ne pas nous laisser croire aux contes de fées. Pas question que jack et son équipe découvre LE grand trésor! Et c'est d'ailleurs ce qui fait le charme, entr'autre, du livre. Certes, L'équipe de l'UMI découvre des trésors mais jamais celui qui ferait basculer le présent.
Et contrairement au "Chandelier d'or", où j'avais trouvé un peu tiré par les cheveux la découverte du viking sous le tumulus, en Amérique, ici rien de semblable. A part peut être la dernière plongée de Jack dans le lac, bien qu'il n'en ressorte aucune découverte réelle, justement.
En bref, bon thriller comme toujours. A lire pour les fans d'Indiana Jones moderne. (dixit Costa à propos de Jack).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de me laisser un petit mot...