mardi 26 juillet 2011

Déjà lu !

Auteur: Patrick Graham
Editeur: Pocket

Synopsis:
Perdue au milieu d'une foule de réfugiés dans un stade de La Nouvelle-Orléans, Holly, une fillette de onze ans, appelle au secours. Elle a peur de l'ouragan qui dévaste sa ville, peur d'avoir perdu ses parents, peur que quelque chose de terrible ne se soit glissé en elle. Marie Parks, profileuse et médium au FBI, entend son appel. Elle vient de mettre un terme à la carrière du plus sanglant des serial-killers, un tueur bien plus proche d'elle qu'elle n'aurait voulu le croire. Brisée et en colère, elle va pourtant trouver la force d'affronter la terre entière, et même ses anciens collègues du FBI, pour sauver une enfant. Car Holly a des pouvoirs immenses et se révèle l'enjeu d'une lutte ancienne, le seul espoir de l'humanité contre le fléau qui menace de l'engloutir. A moins que le fléau, ce ne soit justement elle... Une seule femme se dresse entre vous et la fin des temps. Patrick Graham a un don pour jouer avec nos peurs primaires, nos espoirs de rédemption et nos émotions les plus intimes. Son roman ouvre un chemin qui mène droit à la fin du monde. Vous n'aurez pourtant jamais envie de faire demi-tour. (Amazon.fr)

Ce que j'en pense:
Je renoue après trois ans d'absence avec le genre... Et je n'en suis absolument pas déçue! On retrouve avec bonheur (et appréhension?!) Marie, traqueuse de tueurs en série. On en apprend un peu plus sur sa vie et sur le drame qui la ronge. L'intrigue est (une fois de plus) très bien menée et nous tient en haleine jusqu'au bout.
Les premières scènes sont hallucinantes de réalisme (hélas! mais tant mieux!), j'en frissonne encore...
En bref, à lire abolument!

Le plus: ce livre fait suite à "L'évangile selon Satan" mais il peut être lu en différé (comme je viens de le faire) ou même sans avoir lu le premier. Je pense que dans ce cas, on perd un peu de la profondeur du personnage de Marie mais rien de dramatique non plus. Par contre, il ne faut pas commencer par lire ce livre si on a l'intention de lire "l'évangile selon Satan".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de me laisser un petit mot...